Mardi 24 septembre 2019.

De : Arvières vers Culoz . Distance : 21,110 km. Dénivelé + : 894 m. Dénivelé – : 1860 m. Durée : 06h 29. Dénivelé Max : 1531 m.


A 08h précises après un petit déjeuner très agréable partagé avec Pascal qui tient le gîte d’Avières et quelques-uns de ses amis venus l’aider à rentrer son bois pour l’hiver, nous prenons la route sous un ciel chargé mais sans pluie. Il fait frais, la météo idéale pour aller se frotter au col du Grand Colombier. Après deux kilomètres de plat, les choses sérieuses commencent. Le chemin s’élève progressivement jusqu’à devenir indécent. Mais qu’importe !  Les deux randonneurs aguerris que nous sommes devenus depuis le début de notre périple, changent de braquet et gravissent les côtes et raidillons sans problème et avec le sourire ! (Personne ne viendra nous contredire étant donné que nous sommes seuls sur le chemin !!!). Nous arrivons d’abord au col de Charbemènes 1361m d’où nous avons la chance de très bien voir le Mont Blanc qui s’encapuchonne sous nos yeux d’un gros nuage gris. Après quoi, le sentier qui continue de grimper très fortement devient très escarpé et nous atteignons le col puis, dans la foulée, le sommet du Grand Colombier 1531m d’où, malgré le temps très couvert, nous avons une vue à 360 degrés : Superbe !!!

Dans la descente du Grand Colombier, la pluie se met à tomber. Heureusement, elle cesse au bout d’une demi-heure ! La descente est très très longue jusqu’à Culoz mais moins éprouvante que celle de samedi sur Bellegarde-sur-Valserine. Et nous arrivons à la fin de notre périple ( la gare de Culoz) vers 15h, heureux d’avoir vécu cette belle aventure qu’est la Grande Traversée du Jura ! Qu’est-ce qu’elle était belle cette GTJ ! 


IMG_3101.jpeg



Grande Traversée du Jura 2019

Fermer le menu